Eglise catholique de Haute-Marne
http://52.catholique.fr/Audience-generale-ne-jamais-perdre-l-Esperance
      Audience générale : "ne jamais perdre l’Espérance"

Audience générale : "ne jamais perdre l’Espérance"

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir

« Ne jamais perdre l’espérance », qui est la « vertu des petits » : c’est l’appel lancé par le Pape mercredi 07 décembre lors de l’audience générale, tenue dans la salle Paul VI.


« Ne jamais perdre l’espérance », qui est la « vertu des petits » : c’est l’appel lancé par le Pape lors de l’audience générale le 07 décembre dernier, tenue dans la salle Paul VI. François a initié ce mercredi un nouveau cycle de catéchèse sur l’espérance chrétienne… Prenant appui sur le chapitre 40 du Livre d’Isaïe, autrement appelé le Livre de la Consolation, le Souverain Pontife a enjoint les fidèles à attendre dans la confiance et la venue du Seigneur.

Le compte-rendu d’Hélène Destombes :

Le temps de l’Avent est celui de l’attente , un temps où le croyant est appelé à réfléchir sur le sens de l’espérance, « l’Espérance qui ne déçoit jamais », contrairement à l’optimisme, a précisé le Pape. Dieu lui-même nous enseigne à espérer, par la bouche de ses prophètes, à qui il demande d’encourager son peuple, de lui adresser une parole de Consolation. Isaïe assure ainsi au peuple d’Israël, alors en exil, que ses tribulations sont finies, que le retour sur sa terre est proche. Le prophète l’invite donc « à préparer le chemin du Seigneur, en s’ouvrant à ses dons de Salut ». La consolation commence en effet « avec la possibilité de marcher sur le chemin de Dieu », une voie à préparer dans le désert, pour pouvoir retourner chez soi. La vie est souvent un désert, a encore reconnu le Pape, mais « si nous nous confions à Dieu, elle peut devenir une autoroute belle et large ». Il suffit pour cela de « ne pas perdre l’espérance, de continuer à croire, toujours, malgré tout ». C’est l’Espérance qui nous redonne le sourire, lorsque tout semble n’être que ténèbres autour de nous.
Et qui sont ceux qui savent continuer à espérer ? « Ceux qui entourent Jésus à sa naissance » : les petits, « rendus grands par leur foi et leur espérance ». Laissons-nous donc enseigner l’espérance, la « vertu des petits », a exhorté le Pape. « Attendons avec confiance » la venue du petit enfant de Bethléem, « quel que ce soit le désert de nos vies, il deviendra un jardin florissant ».
Au terme de l’audience générale, le Pape a évoqué les prochaines Journées mondiales contre la corruption (le 09 décembre) et pour les Droits de l’Homme (le 10 décembre), promues par les Nations Unies. Deux réalités étroitement liées, selon le Pape : « la corruption est l’aspect négatif à combattre, en partant de la conscience personnelle et en veillant à tous les domaines de la vie civile, surtout les plus à risques. Les Droits de l’Homme sont l’aspect positif, à promouvoir (…) afin que personne ne soit exclu de la reconnaissance effective des droits fondamentaux de la personne humaine. Que le Seigneur nous soutienne dans ce double engagement ».
Source et info Radio Vatican - (J-DV)

JPEG - 42 ko

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ma paroisse en un clic


Saint(s) du jour

Lectures du jour

Eglise de France

Nouvelles du Vatican