Eglise catholique de Haute-Marne
https://52.catholique.fr/Penser-ensemble-notre-maison-commune?lang=fr
    Penser ensemble notre maison commune

Penser ensemble notre maison commune

Année pastorale 2023 / 2024

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 0 vote

Entrer dans une révolution verte ?

Dans les conclusions du synode diocésain de Langres (Pentecôte 2021), à la rubrique « Osons vivre au service du monde », un des axes retenus du projet pastoral a été de créer une équipe diocésaine « Laudato Si’ » pour promouvoir l’écologie intégrale et favoriser la mise en place du label « Église verte »…


Pourquoi ce terme d’Écologie Intégrale ?

En juin 2015, le Pape François promulgue l’encyclique Laudato Si’, « une boussole sur notre chemin commun visant à créer un monde plus fraternel, plus pacifique, plus durable. » Il y revendique une approche intégrale pour combattre la pauvreté, pour rendre la dignité aux exclus et simultanément pour préserver la nature. Là est la grande innovation du Pape : associer le cri de la Terre et le cri des pauvres comme deux facettes d’un même combat - ce que le philosophe Bruno Latour qualifiait d’« Innovation Prophétique » -.
Nb : Le dérèglement climatique majeur a des conséquences néfastes pour les humains confrontés aux sécheresses, inondations, tempêtes, incendies, perte de la biodiversité. Il provoque irrémédiablement des conditions de vie difficiles -voire intenables pour certains- et oblige à des déplacements de population qui iront en s’intensifiant dans les décennies à venir…

Cette approche théologique de l’Ecologie Intégrale dans l’Eglise catholique prolonge les appels en faveur d’une écologie humaine des papes Jean-Paul II et Benoit XVI et rejoint les initiatives des années 2010 telles que : les premières Assises Chrétiennes de l’écologie en 2011, la création de l’association Chrétiens unis pour la Terre en 2012, le mouvement Jeûne pour le climat depuis la Cop 19 de 2013 et le lancement en France du Label Église Verte en 2017...

Les messages du Pape François ces derniers mois ont accentué l’urgence de cet appel à s’engager dans cette voie :
- lors des dernières JMJ de Lisbonne : message pour les jeunes générations
- lors de sa visite à Marseille (22/23 septembre dernier) où la question des migrations a été largement évoquée, migrations climatiques notamment appelées à s’intensifier avec le dérèglement climatique !
- dans l’exhortation apostolique Laudate Deum qui vient de paraitre ce 4 octobre, adressée « à toutes les personnes de bonne volonté sur la crise climatique ».

Ce texte est publié à quelques semaines de l’ouverture de la Conférence de Dubaï (COP 28), le 30 novembre 2023. Très inquiet par la tournure que prend le changement climatique et préoccupé par le peu d’efficacité des politiques internationales qu’il qualifie de « vieille diplomatie », le pape exhorte les dirigeants à prendre leurs responsabilités : « on ne peut qu’attendre des formes contraignantes de transition énergétique qui présentent trois caractéristiques : efficaces, contraignantes et facilement contrôlables » (LD 59).

Dominique Gallissot,
référent diocésain à l’écologie intégrale

>> Service diocésain de l’écologie intégrale


>> Formations et Evénements de l’année 2023 / 2024



Documents joints

Ma paroisse en un clic


  • J'accepte de recevoir 2 fois par mois vos informations par email. Désinscription en 1 clic*

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Eglise de France

Nouvelles du Vatican