Eglise catholique de Haute-Marne
https://52.catholique.fr/Nouvelle-traduction-du-Missel-Romain?lang=fr
    Nouvelle traduction du Missel Romain

Nouvelle traduction du Missel Romain

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

Le 28 novembre prochain, 1er dimanche de l’Avent, une nouvelle traduction du Missel romain entrera en vigueur.


Qu’est-ce qu’un Missel romain ?

C’est un livre liturgique destiné à toutes les communautés catholiques de rite romain. Il ordonne la célébration de la messe afin qu’elle soit toujours la prière de tous, avec tous et pour tous, dans le Christ. En indiquant comment célébrer, le Missel nous apprend à croire en Dieu : le Missel traduit la foi de l’Eglise car l’Eglise croît comme elle prie !

Que contient-il ?
Il contient les textes de prières, précise les actions, les gestes des différents acteurs de la célébration, ainsi que l’utilisation des objets rituels et du mobilier pour la célébration de la messe, le dimanche comme pour tous les jours de le l’année.
En parcourant un Missel, on constate une diversité d’écritures, de couleurs : en gros caractères, les textes proclamés à haute voix par le prêtre qui préside, en caractères plus petits les textes dits par l’assemblée et en rouge les rubriques, c’est-à-dire les indications concrètes sur le déroulement.
Différentes propositions sont faites, en fonction des assemblées et des situations.

Comment est-il organisé ?
Il est organisé en plusieurs parties, selon la structure de l’année liturgique et des fêtes chrétiennes (Avent, Noël, Carême, Semaine Sainte et Pâques, Temps ordinaire), ainsi que des différentes étapes de la célébration de la messe. Le missel trace un chemin de croissance pour la vie spirituelle.
L’ordinaire est le cœur du Missel. C’est le déroulement habituel de la messe, structuré autour de deux grandes parties : la liturgie de la Parole et la liturgie eucharistique. Elles sont précédées du rite d’entrée et suivies du rite de conclusion.
Pour chaque dimanche, un ensemble de textes est prévu afin de permettre à toute l’assemblée des personnes présentes de partager une même prière et louange. Le Missel est au service de la prière eucharistique, c’est-à-dire d’action de grâce, de l’assemblée chrétienne.

Qui utilise le Missel ?
Le texte est destiné en premier lieu aux ministres ordonnés évêques et prêtres qui président la messe. Il est également employé par divers acteurs (diacres, musiciens et chantres, membres d’équipe liturgique et autres fidèles laïcs) afin d’assurer leur mission liturgique au service de la célébration de la messe.

Pourquoi une nouvelle traduction ?
Chez les chrétiens, la traduction a toujours existé. Une nouvelle traduction de la Bible de la Liturgie est d’ailleurs entrée en vigueur il y a quelques années.
Le Concile Vatican II a permis l’utilisation des langues vernaculaires, c’est-à-dire des langues d’usage des peuples. Les langues parlées évoluent rapidement d’où la nécessité de mises à jour régulières.
La révision du Missel romain a été travaillée pendant 17 ans par tous les pays francophones, à partir de trois principes :
-  Fidélité au texte de la première édition latine du Missel romain.
-  Fidélité à la langue dans laquelle il est traduit, prenant en compte l’évolution des langues et des cultures.
-  Fidélité à l’intelligence du texte prié par les destinataires en vue d’une meilleure compréhension et donc une meilleure participation des fidèles.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site officiel de la nouvelle traduction.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ma paroisse en un clic


Saint(s) du jour

Lectures du jour

Eglise de France

Nouvelles du Vatican