Eglise catholique de Haute-Marne
https://52.catholique.fr/Edito-de-l-eveque-Septembre-2016
        Edito de l’évêque - Septembre 2016

Edito de l’évêque - Septembre 2016

La Vie Diocésaine de Langres

septembre 2016

" Je le veux

avec la grâce de Dieu"


Le dimanche 30 octobre 2016, M. l’Abbé Emmanuel GIL prononcera ces
mots, en conclusion d’un dialogue durant lequel il s’engagera dans le diaconat
en vue du sacerdoce. Moment important dans la vie de notre diocèse,
cette ordination arrive au démarrage d’une « décennie de la mission » et
vient la colorer. Car le ministère diaconal comporte une double dimension :
l’annonce de la Parole de Dieu et le service de la charité. L’un ne va pas sans
l’autre. Le pape Paul VI écrivait déjà, il y a quarante ans : « L’homme contemporain
écoute plus volontiers les témoins que les maîtres ou, s’il écoute les
maîtres, c’est qu’ils sont des témoins » (Encyclique L’annonce de l’Évangile
1975). C’est à quoi également nous nous engageons pour cette décennie,
au cours de laquelle nous chercherons tous ensemble à faire comprendre
aux personnes de notre entourage la force de l’Amour de Dieu pour chacun,
le chemin ouvert par le Christ Jésus pour sortir des impasses dans lesquelles
nous sommes, le don de l’Esprit Saint pour avancer. Et ce par la parole et
surtout par l’exemple.
L’année de la miséricorde est déjà riche de fruits. Le pèlerinage diocésain
à Lourdes, malgré la chaleur caniculaire et les mesures de sécurité imposées
par le risque d’attentats, a été vécu dans la sérénité. Ceux qui sont passés par
la Porte de la Miséricorde ont pu entreprendre pour eux-mêmes et à l’égard
de leurs proches une démarche de réconciliation : occasion de rendre grâce
à Dieu qui nous appelle à vivre, avec la complicité maternelle de la Vierge
Marie. Quand les appels à la violence, à la haine, au mépris, sont nombreux,
nous chrétiens osons dire une parole de tendresse et de confiance, contribuer
au respect de la dignité des personnes, poser les gestes qui apaisent,
soulagent, rendent espoir. Sainte Mère Térésa, qui vient d’être canonisée,
nous rappelle que ces paroles et ces gestes ne sont possibles qu’en nous
plongeant, dans la prière de louange et d’adoration, dans l’infinie bonté de
Dieu, dans Sa grâce.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ma paroisse en un clic


Saint(s) du jour

Lectures du jour

Eglise de France

Nouvelles du Vatican