Eglise catholique de Haute-Marne
https://52.catholique.fr/Aimer-comme-Jesus-nous-aime-et-faire-des-disciples?lang=fr
      Aimer comme Jésus nous aime et faire des disciples

Aimer comme Jésus nous aime et faire des disciples

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 0 vote

Depuis 2016, le diocèse de Langres propose aux paroissiens qui le souhaitent de se regrouper en Cellules paroissiales d’évangélisation. Créées sous l’impulsion du père Pigi Perini, ces cellules sont organisées autour d’une pédagogie innovante et missionnaire qui permet une vie chrétienne fraternelle.


En 2015, lors d’un colloque à Fontainebleau, Mgr Joseph de Metz-Noblat a découvert les cellules paroissiales d’évangélisation, un mouvement missionnaire qui s’inscrit dans le cadre paroissial. Surpris par l’attachement des personnes à une vie paroissiale qui tourne autour de l’eucharistie et leur désir profond de témoigner autour d’eux de leur vie de foi dans un élan missionnaire, marqué par leur joie et leur fraternité, notre évêque a souhaité proposer cette spiritualité à notre diocèse. Depuis 2016 et le lancement de la décennie de la mission, une quinzaine de cellules se sont créées et cheminent.

Chaque cellule est composée de 4 à 7 participants, qui se retrouvent chaque semaine pour un temps de louange. Ils découvrent ensuite un texte et reçoivent un enseignement de leur curé ou de l’évêque, avec un support audio ou vidéo, à partir duquel ils partagent et témoignent de leur vécu. Ces relations de proximité, de voisinage, avec des chrétiens, permettent à chacun de tisser des liens fraternels et de vivre une grande solidarité avec les autres membres de la cellule.

Une fois par an, une journée de formation vient compléter leurs rencontres. Le 13 novembre 2021, elle était animée par Mgr de Metz-Noblat, sur le thème "Aimer comme Jésus nous aime et faire des disciples".




Aimer comme Jésus, et devenir disciple, c’est ce qui vient donner sens à la vie des cellules. Leur but est d’abord de s’enraciner dans le Christ. Aimer comme Jésus peut sembler facile et naturel. Aimer, c’est d’abord vivre une relation d’estime mutuelle, et voilà que Jésus nous donne le commandement nouveau : "aimez vous les uns les autres".
Il nous invite à porter de l’estime y compris à ceux qui nous haïssent, à considérer l’autre comme le Christ nous considère, à prier pour ceux qui nous persécutent.

Dans la cellule paroissiale, il se constitue une fraternité, qui se trouvait jadis spontanément dans les villages. Il s’y vit un rapprochement entre chrétiens, un soutien concret au quotidien, un ressourcement spirituel grâce à l’enseignement dispensé par le curé. Cette fraternité s’ouvre à l’oikos, la maison, l’entourage, des participants.

Devenir un disciple, c’est d’abord être envoyé, appelé à manifester son estime aux autres comme le Christ. Être disciple entraîne le fait d’être missionnaire, et donc de révéler que Dieu aime tous les hommes. En cellule, chacun est supporté et soutenu pour rendre un témoignage explicite de la vie chrétienne dans son entourage immédiat.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ma paroisse en un clic


Saint(s) du jour

Lectures du jour

Eglise de France

Nouvelles du Vatican