Eglise catholique de Haute-Marne
http://52.catholique.fr/Pelerinage-en-Pologne

Pologne

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 1 vote

Nouvelles de nos pèlerins

en Pologne

du 20 au 27 avril 2016...


Pologne... avec son histoire et ses saints

Mercredi 27 avril

Dernière journée à Varsovie avec la visite de l’ancien ghetto juif où les nazis enfermèrent plus de 400 000 juifs.
Edith Stein (Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix) écrit dans son testament : « J’accepte avec joie, en totale soumission, la mort que Dieu m’a destinée. »
Décollage prévue de Cracovie vers 19H00.

Mardi 26 avril

Nous quittons l’abbaye de Tyniec pour la mine de sel médiévale à Wieliczka. Nous célébrons au fond de la mine la messe dans la chapelle Saint Jean-Paul II.
La journée se poursuit par Nowa Huta, quartier de la ville de Cracovie qui garde encore bien visible les traces de l’occupation soviétique.
L’église Arka Pana reste un symbole fort dans ce quartier sans Dieu.
Citation de la bienheureuse Nathalie Tulasiewicz de Pologne « Ma mission est d’enseigner aux gens que le chemin de la sainteté n’est pas à trouver seulement dans les couvents et les familles pieuses, il passe par les places bruyantes et les routes du monde au trafic chargé. »

Lundi 25 avril

Après la célébration de la messe dans l’abbaye des bénédictins de Tyniec, départ pour le quartier juif « kaziemierz » de Cracovie.
L’après-midi visite du musée du frère Albert béatifié en 1983 par le pape Jean-Paul II. Ce moine à travers ses fragilités a pu comprendre la misère de ceux qu’il côtoyait.
Saint Casimir de Cracovie au XVème siècle se fait remarquer par sa pitié et sa bonté envers les pauvres, malgré une vie au milieu d’une cour luxueuse. Canonisé en 1522 il est le patron de la Lituanie et de la Pologne. « Amen je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de me frères, c’est à moi que vous l’avez fait. » Mt 25.40

Dimanche 24 avril

Sous une pluie fine, départ vers la colline de Wawel pour la visite du château royal et de la cathédrale des sacres.
En début d’après-midi la météo s’améliore pour la visite du sanctuaire de Lagiewniki.
Dans ce lieu nous nous recueillons devant le célèbre tableau représentant le Christ apparaissant à Sainte-Faustine. Le Seigneur lui confie la grande mission de rappeler au monde son amour miséricordieux : « Ma fille dis que Je suis l’Amour et la Miséricorde en personne. »

Samedi 23 avril

Départ vers Oswiecim pour la visite de son tristement célèbre camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau. Refusant de renier le Christ, le père Maximilien Kolbe est envoyé dans ce camp où il s’offre librement au martyre à la place d’un père de famille.
Poursuite l’après-midi vers Wadowice, ville du pape Jean-Paul II. De la fenêtre de la cuisine familiale, il pouvait lire sur le cadran solaire de l’église : « Le temps passe, l’éternité nous attend ».
Arrêt à Kalwaria Zebrydowska dite « la Jérusalem polonaise » Les 44 chapelles éparpillées sur les collines environnantes représentent le Chemin de Croix et le Chemin du Rosaire.
Messe dans une chapelle de la basilique de Notre-Dame des Anges.

Vendredi 22 avril

Journée à Czestochowa

Hébergement dans la maison des frères St Gabriel.
Montée vers la colline dite « Montagne de Lumière » (Jasna Gora) pour la célébration de la messe dans la chapelle Notre-Dame de Jasna Gora appelée aussi Notre-Dame de Czestochowa.
Visite de la basilique de la Sainte Croix et de la Naissance de la Vierge Marie et du musée de l’histoire du lieu.
Le saint Jean-Paul II a confié ici toute sa mission papale par sa célèbre devise : « Totus Tuus… Tout à Toi, Marie ».
L’après-midi rencontre avec le père Marian Duda, recteur de l’institut de la Sagesse, lieu de formation pour les laïcs en mission ecclésiale.
En fin d’après-midi parcours du Chemin de Croix sur les remparts du monastère.

Jeudi 21 avril

Journée à Varsovie avec la visite de la vieille ville, la Place du château royal et la colonne du roi Sigismond.Poursuite vers la basilique-archicathédrale de Saint Jean-Baptiste avec la chapelle où repose le corps du primat Stefan Wyszynski.
L’après-midi, route vers Niepokalanow : sanctuaire franciscain consacré à Saint Maximilien Kolbe.
Sa recette de sainteté était v = V. Ce qui signifie : « Si je veux ce que Dieu veut, je serai un saint. »

Mercredi 20 avril - 15h

Dès notre arrivée à Varsovie, départ pour l’église de Saint Stanislas Kostka.
Lieu de de mémoire du bienheureux Père Jerzy Popielusko.
« Sois vainqueur du mal par le bien »
message du Père Jerzy martyr polonais de la Foi

0 | 30

0 | 30

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ma paroisse en un clic


mai 2017 :

Rien pour ce mois

avril 2017 | juin 2017

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Eglise de France

Nouvelles du Vatican