Eglise catholique de Haute-Marne
http://52.catholique.fr/Journee-mondiale-de-la-paix-2017
      Journée mondiale de la paix 2017

Journée mondiale de la paix 2017

Prière et réflexion | Téléchargez le message du pape François

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir

Le thème de la 50è Journée mondiale pour la paix, célébrée le 1er janvier 2017, est : "La non-violence : style d’une politique pour la paix".

C’est le 8 décembre, fête de l’Immaculée Conception, que le pape François a délivré son message en vue de la Journée mondiale de la paix. Une journée instituée par l’Eglise catholique en 1968. Chaque année, un thème est développé par le souverain pontife. En 2016, le pape avait choisi "Gagne sur l’indifférence et remporte la paix". Cette année, c’est le thème de "La non-violence, style d’une politique pour la paix" qui est développé.


JPEG - 37.4 ko

Journée mondiale de la paix

« La non-violence : style d’une politique pour la paix »

Comme il est d’usage chaque année, le pape a donc publié un message pour le 1 janvier qui marque cette journée mondiale de la paix et marque aussi le 50e anniversaire. Un message qui est envoyé à toutes les chancelleries du monde, et qui trace la ligne diplomatique du Saint-Siège pour l’année qui commence.

Il existe deux manières de construire la société.
Un choix entre la violence et la paix.
Si la multiplication des foyers de violences, la « troisième guerre mondiale par morceaux » dont parle le Pape, a des conséquences sociales très graves, au contraire, la paix a des effets sociaux positifs et permet un réel progrès. Ce message encourage « à faire tout ce qui est possible pour négocier des chemins de paix, même s’il semblent tortueux, voire impraticables ». Alors, la non-violence ne sera plus une simple aspiration, un désir ou un rejet moral des barrières et des impulsions destructrices, elle sera « une méthode politique réaliste, ouverte à l’espérance ». Une méthode fondée sur la primauté du droit, car si les droits de l’être humain et l’égale dignité de tous sont sauvegardés, « la non-violence comme méthode politique peut devenir une voie réaliste pour le dépassement des conflits armés ».
Il est important que l’on reconnaisse toujours davantage la force du droit au lieu du droit de la force.
Avec ce message, le Pape propose donc un chemin d’espérance, adapté aux circonstances actuelles : obtenir la résolution des différends par la négociation, avant qu’ils ne dégénèrent en conflit armé. La non-violence comme style politique peut et doit faire beaucoup pour endiguer le fléau que représente le trafic illégal des armes.
Enfin souligne la note, la négociation suppose « le respect pour la culture et l’identité des peuples, et le dépassement de l’idée selon laquelle une partie serait moralement supérieure à l’autre, sans justifié toutefois l’indifférence d’une nation par rapport aux tragédies d’une autre. Cela suppose, au contraire, de reconnaitre la primauté de la diplomatie sur le crépitement des armes. »

Ce message reprend des éléments déjà développés dans les messages précédents publiés par le Vatican. Voici donc un résumé qui reprend quelques points importants ...

1- Thème et Titre : La non-violence

Les mots pour désigner cette non-violence sont nombreux : non-violence active, comme style de vie, comme style d’une politique de paix, stratégies non-violentes de promotion de la paix, non-violence active et créatrice…
La pluralité du vocabulaire indique que cette non-violence parfois décriée est ici valorisée, et on lui attribue des adjectifs nombreux, positifs qui en précisent le sens et la portée.

2- Une non-violence active.

Cela va contre un préjugé fort répandu : la non-violence serait passive, avec un côté capitulation, désengagement, passivité… cette critique est explicitement rejetée (voir le & 4). Les adjectifs de la non-violence active, créatrice, etc… indiquent que loin d’être passive, la non-violence exige l’engagement de toute la personnalité.

3- Une non-violence efficace.

Cela va contre un préjugé fort répandu : la non-violence serait respectable, prophétique peut-être, mais peu opérationnelle, elle manquerait d’efficacité ou de résultat. Le pape cite Gandhi, Khan Abdul Ghaffar Khan, Leymah Gbowee, Martin Luther King, Mère Teresa … et Jésus. Cela a donné « des résultats impressionnants ». Le pape François reprend l’analyse de Jean-Paul II dans Centesimus Annus pour expliquer que cette non-violence a contribué à la chute des régimes communistes en Europe.

4- Une non-violence source d’inspiration politique

La non-violence peut et doit inspirer la politique, les politiques publiques des Etats et des institutions internationales. Cela va contre un autre préjugé assez classique : la non-violence serait respectable comme une éthique individuelle, un engagement d’individus hors normes, mais ne serait pas opérationnelle comme mode de vie d’une société ou comme politique publique. Le pape dit que c’est tout le contraire. Déjà le titre du message « La non-violence, style d’une politique pour la paix » indique que cette attitude de non-violence doit et peut inspirer une politique (voir & 1 vers la fin) et pas seulement un style de vie personnel (& 1) : la non-violence doit devenir le style caractéristique … de la politique sous toutes ses formes (fin du & 1).

5- Une non-violence pas optionnelle

La non-violence n’est pas optionnelle, elle fait partie du cœur du message et de « style » chrétien. La non-violence n’est pas le choix de certains, elle n’est pas matière à option pour chrétiens attirés par un mode de vie plus radical que d’autres ou plus prophétique. La non-violence selon le pape François est en quelque sorte obligatoire, elle fait partie de l’identité chrétienne catholique : « Etre aujourd’hui de vrais disciples de Jésus signifie adhérer à la proposition de non-violence » (& 3). Pour justifier cette assertion, le pape François s’appuie sur le pape Benoit XVI qu’il cite longuement.

Comment ce texte sera-t-il reçu en France ?

Info Eglise Catholique / Source Vatican.va - (JDVLT)
Téléchargé le texte intégral du pape François

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ma paroisse en un clic


Saint(s) du jour

Lectures du jour

Eglise de France

Nouvelles du Vatican