Eglise catholique de Haute-Marne
http://52.catholique.fr/Edito-de-l-eveque-Janvier-2017
        Edito de l’évêque - Janvier 2017

Edito de l’évêque - Janvier 2017

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir

La Vie Diocésaine

de Langres

"une année électorale"

Il faudrait être ermite pour l’ignorer : la France va vivre cette année un temps fort électoral avec, pour la quatrième fois depuis la loi instaurant le quinquennat (2000), l’appel successif aux urnes pour élire le président puis les députés.


Depuis plusieurs mois, les candidats à la première de ces deux élections ne manquent pas de s’exprimer, affirmant leur programme et attaquant plus ou moins directement leurs adversaires ou concurrents. En octobre dernier, le Conseil permanent de l’épiscopat français a fait paraître un petit ouvrage intitulé : « « Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique » incitant tous ceux qui sont intéressés par le devenir du pays à prendre en compte les profondes modifications intervenues en cinquante ans, liées à l’évolution des mentalités, la mondialisation, les migrations ou aux nouveaux modes de vie. C’est dans la suite de cette réflexion que s’est tenue à Chaumont le 12 janvier dernier une rencontre à laquelle étaient conviés les élus de Haute-Marne. Une quarantaine avait répondu à l’appel ; de responsabilités et obédiences diverses, ils ont pu dialoguer posément à partir des conclusions du rapport du Conseil Economique, Social et Environnemental présentées par M. Pierre-Antoine Gailly, en dehors de toute considération partisane.

Cela m’entraîne à rappeler la noblesse de l’engagement politique : combien d’élus s’investissent de manière désintéressée pour le bien de leurs concitoyens, y consacrant une énergie et un temps considérables ! Le saint pape Jean-Paul II a affirmé que « le bien commun réside surtout dans la sauvegarde des droits et des devoirs de la personne humaine. » Et le pape François n’a pas manqué de rappeler qu’une telle sauvegarde se vit dans la « maison commune » qu’est la planète. Selon un texte ancien, la Lettre à Diognète écrite à la fin du IIème siècle, les chrétiens sont des citoyens à part entière, participant de la vie de leur pays quoique tendus vers la vie céleste : « Toute terre étrangère leur est une patrie, et toute patrie une terre étrangère. » Notre conception de l’être humain, tirée de l’Evangile, nous entraîne à vouloir marquer les relations entre les personnes de la relation qui est en Dieu même. En choisissant nos représentants à la tête de notre pays, ne l’oublions pas.

Que chacun ose s’investir pour le bien de tous !

Votre évêque
+ Joseph de Metz-Noblat

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ma paroisse en un clic


mai 2017 :

Rien pour ce mois

avril 2017 | juin 2017

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Eglise de France

Nouvelles du Vatican