Eglise catholique de Haute-Marne
http://52.catholique.fr/Edito-de-l-eveque-Decembre-2016
        Edito de l’évêque - Décembre 2016

Edito de l’évêque - Décembre 2016

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 1 vote

La Vie Diocésaine de Langres

. décembre 2016 .

"un enfant nous est né"


Ne nous laissons pas voler Noël. Nombreux sont nos concitoyens qui se réunissent ce jour-là sans savoir pourquoi. Ils marchent en fait sur une seule jambe : ils n’ont retenu de cette fête que le repas de famille et l’échange des cadeaux, pour le bonheur des enfants, mais perdu la célébration de la naissance du Christ Jésus, en lui substituant un vieillard barbu qui s’introduit dans les maisons. Celui-ci n’est qu’un usurpateur, même s’il trouve son origine dans la figure (bien réelle) de saint Nicolas. La symbolique est d’ailleurs totalement opposée : ce vieux barbu fait se recroqueviller dans la recherche de la chaleur d’un moment, dans le « cocooning » et la rêverie, dans le regard vers le passé ; l’enfant Jésus, quant à Lui, nous ouvre sur l’avenir, sur l’espérance de ce qui naît, sur les commencements. Et c’est la raison de l’intérêt manifesté envers les enfants ce jour-là !

Le mot Noël signifie naissance (dies natalis). Que dire de cette naissance ? Elle exprime le caractère sacré de la vie humaine, puisque Dieu n’hésite pas à s’incarner dans l’homme. C’est un pilier de notre foi : la frontière entre la terre et le ciel, entre l’imperfection et la perfection, entre le fragile et l’éternel, est supprimée. Pour reprendre l’expression de saint Irénée, évêque de Lyon au IIème siècle : « Le Fils de Dieu devient fils de l’homme pour que le fils de l’homme devienne fils de Dieu. » C’est ce qui motive notre engagement pour le respect de la dignité de tout être humain, fût-il handicapé, exclu, étranger…

A Chaumont, le concert de Noël qui s’est donné à la basilique St Jean-Baptiste le 11 décembre dernier ne comportait que des chants évoquant la Nativité, et j’en remercie les organisateurs. Soyons fiers de cette référence au Christ ! Ne soyons pas timorés dans l’affirmation simple de notre foi, surtout quand des esprits étroits, au nom d’une laïcité sectaire parce que mal comprise, voudraient nous faire taire ou supprimer toute référence religieuse. La crèche dans nos maisons ou nos villages, la participation aux offices, l’accueil d’une personne seule, la recherche de la paix avec nos voisins, sont des signes qui montreront que nous comprenons le vrai sens de Noël. Pour notre joie et celle du monde…

Votre évêque
+ Joseph de Metz-Noblat

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ma paroisse en un clic


Saint(s) du jour

Lectures du jour

Eglise de France

Nouvelles du Vatican