Eglise catholique de Haute-Marne
http://52.catholique.fr/Deces-du-Pere-Michel-Humblot
      Décès du Père Michel Humblot

Décès du Père Michel Humblot

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir

Mgr Joseph de Metz-Noblat, les prêtres, les diacres et les communautés religieuses du Diocèse de Langres ont la tristesse de vous faire part du décès du Père Michel Humblot.


Le décès est survenu le vendredi 25 août 2017, à l’âge de 92 ans. Les obsèques auront lieu le mercredi 30 août 2017, à 10h, à l’église de Rolampont.

Michel Humblot

Né à Rolampont le 28 août 1924, fils de Marcel Humblot et Charlotte Labouebe.

Il fit ses études au Petit Séminaire de Langres, ensuite au Grand Séminaire de Dijon puis à Langres.

Tonsuré en 1945 ;
Portier-lecteur le 16.03.1946 ;
Acolyte-Exorciste à Dijon le 29.06.1946 ;
Sous diacre puis diacre à Langres en 1947 ;
Ordonné prêtre par Mgr CHIRON à Rolampont le 4.07.1948.

Le Père Humblot fut nommé vicaire à Gigny à Saint Dizier en 1948 puis directeur de l’UJB en 1952 tout en restant vicaire à Gigny. Il est chargé en 1955 de remettre en place la nouvelle paroisse du Vert Bois et de suivre la construction de l’Eglise Sainte Thérèse. La paroisse fut érigée canoniquement le 11 octobre 1958 et l’Eglise, dont la première pierre avait été posée le 4 juin 1961, fut consacrée le 23 décembre 1962. Nous étions alors en plein démarrage du Concile Vatican II.

En 1967, il est chargé en outre de la paroisse voisine de Bettancourt. Il devient responsable de l’ensemble pastoral de Saint Dizier en 1970 puis de toute la zone Nord en 1976. Entre temps, il a été nommé Vicaire Episcopal en 1973.

Il quitte Saint Dizier en 1982 pour devenir Vicaire Général, succédant à Mgr Jacques GAILLOT jusqu’en 1991. Il lui succédera aussi dans la responsabilité de la préparation au diaconat dont les premiers diacres seront ordonnés en cette fin d’année 1982. Michel Humblot continuera de suivre et soutenir la pastorale en monde ouvrier dont il portera toujours le souci.

Il est alors nommé à l’équipe de Joinville, où il restera 10 ans. Puis, il est prêtre auxiliaire à Chaumont de 2001 à 2007 avant de prendre sa retraite à Langres chez les Sœurs de la Providence, puis à la Maison St Augustin de Percey Le Pautel qu’il a quitté il n’y a que quelques jours pour l’hôpital de Dijon où il est décédé.

Pasteur, bâtisseur, animateur, il a "labouré", pour reprendre une expression de Mgr Léon Taverdet, le champ du Seigneur. Que ce même Seigneur accueille maintenant près de lui ce bon serviteur.

1 réaction


28 août 22:01, par Renoux Françoise

si toutefois la nouvelle nous a surpris, Jean Louis et moi, je pensais très souvent à Michel et aux heures formidables qu’il nous a fait partagé avec la mission ouvrière : l’Homme vaut plus que tout l’or du monde !!! et j’y crois toujours !!! et puis il y a eu la mise en place des 1ères équipe de coordination... départ vers "l’inconnu" avec Gérard Fusilli mais années formidables aussi : à découvrir et à construire.... Grand Merci Michel (et Gérard) pour tous ces bons moments. Il ne se passe pas une semaine sans que je repense avec nostalgie à ces années là..

- repondre message


 

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ma paroisse en un clic


Saint(s) du jour

Lectures du jour

Eglise de France

Nouvelles du Vatican